il y a : il y a une année  (25/05/2019)   Ι   affichage: 700   Ι   Commentaires:0


les élèves dans la cour d'une école à Bukavu

les élèves dans la cour d'une école à Bukavu


Des mouvements citoyens membres de la Société Civile du Sud-Kivu s’insurgent contre le payement de frais de participation à l’examen de fin d’année dans les écoles publiques


Dans une déclaration rendue publique jeudi à Bukavu,  ces mouvements citoyens du Sud-Kivu, note qu’il est inadmissible que certains chefs d’établissements conditionnent la participation à l’examen de fin d’année par le payement d’autres frais en plus  de la prime allouée aux enseignants par les parents d’élèves. Ces mouvements précisent que ces frais vont jusqu’à 2.500 (deux mille cinq cents francs congolais) alors que les écoles publiques reçoivent les frais de fonctionnement du pouvoir central.

Les signataires de cette déclaration invitent le gouvernement du Sud-Kivu à prendre des mesures qui s’imposent avant qu’ils ne déclenchent des actions de grande envergure. Certains chefs d’établissements scolaires de Bukavu demandent également un cahier de brouillon ou demi-brouillon à chaque élève comme supplément aux frais de participation à l’examen, apprend-on. 

©Nakelasi


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire