il y a : il y a 12 mois  (27/11/2018)   Ι   affichage: 622   Ι   Commentaires:0



L’éducation des enfants vivant avec handicap mental ne constitue pas une priorité pour beaucoup de familles selon une étude.


Les enfants vivant avec handicap mental sont très peu scolarisés voir presque pas; ils restent toujours à la maison tous les jours pendant que leurs frères partent à l’école; beaucoup de parents estiment inutile de scolariser cette catégorie d’enfants voir se sentent exposés d'envoyer un tel enfant à l'école où il fera souvent objet de moquerie. Face aux difficultés d’ordre financier auxquelles plusieurs parents font face dans le pays, beaucoup d’entre eux préfèrent investir plus au profit des enfants valides afin que ces derniers deviennent utiles à la société et prennent la relève au sein de leurs familles respectives. Le fait de refuser aux enfants handicapés le droit à l’éducation renforce la faiblesse de leurs capacités et les plongent dans un sentiment d'abandon, d'être inutile dans la société, ce qui ne fait que croitre leurs difficultés soulignant que cette marginalisation est aggravée par le fait que le handicap est globalement perçu comme un désavantage, un sujet de la honte, un mauvais sort de la famille.Les parents ont donc l'obligation d'envoyer tous les enfants à l’école quelque soit leur état physique, car l’enfant handicapé a droit à l’éducation et peut contribuer au développement de la société sans oublié que l'instruction permet à son cerveau d'accroitre son activité cérébrale, ce qui est nécessaire pour son épanouissement.

©NaKELASI


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire