il y a : il y a 2 d'années  (23/06/2019)   Ι   affichage: 1.82K   Ι   Commentaires:0


élèves dans une salle d'examen d'Etat / ©Photo droits tiers

élèves dans une salle d'examen d'Etat / ©Photo droits tiers


Alors que sur toute l’étendue du pays les épreuves de la session ordinaire de l’examen d’Etat 2018-2019 débutent ce lundi 24 juin; ceux de Beni, Oicha et Kungu pourront attendre le mois d’août prochain(du 12 au 15 août) pour passer ces épreuves.


Annoncé le mercredi 19 juin 2019 par michel Djamba, Inspecteur général de l’EPSP, les élèves de Béni et Oicha, dans la province éducationnelle du Nord-Kivu II et de Kungu dans la Mongala, passeront leurs épreuves du 12 au 15 août prochain.

Les épreuves de dissertation, de l’oral de français et de jury pratique se tiendront du 17 au 22 juillet prochain.
A la base, en ce qui concerne les centres de Beni et Oicha, dans la province du Nord-Kivu, l’inspecteur général de l’EPSP avance les raisons d’épidémie de la maladie à virus Ebola qui sévit dans cette partie de la République.

Pour le cas du centre de Kungu dans la Mongala, notre source fait savoir qu’un conflit interethnique survenu en mai dernier, n’avait pas permis aux candidats de présenter les examens de la session extraordinaire organisés au cours de ce mois.A noter que, sur toute l’étendue du territoire national, plus de 7.000 candidats sont attendus aux épreuves de l’examen d’Etat pour cette édition 2018-2019, dont 4.300 finalistes pour l’enseignement technique et plus de 3.000 pour l’enseignement primaire, secondaire et professionnel.

©Nakelasi


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire