il y a : il y a une année  (21/07/2019)   Ι   affichage: 696   Ι   Commentaires:1


Un élève Corréen / ©Photo lactualite.com

Un élève Corréen / ©Photo lactualite.com


Le nez dans leurs cahiers de l’aube au crépuscule, les élèves sud-coréens sont les champions de la réussite scolaire dans les concours internationaux.


La course à la performance scolaire a mené à une surenchère de compétition, dans laquelle les jeunes Sud-Coréens ont été entraînés malgré eux. Arraché de peine et de misère à ses manuels tard dans la soirée, à l’école de Cheongju, Kim Bu-young, un élève de 17 ans en dernière année du secondaire, affirme dans un anglais hésitant qu’il doit travailler encore plus fort. « Je suis fatigué. C’est difficile. Mais je dois avoir de meilleurs résultats. »

Pourtant, ce frêle élève, dont la cravate négligemment nouée pend sur sa chemise d’uniforme, est le quatrième de sa promotion en mathématiques et en sciences, assure le directeur adjoint en lui donnant une tape d’encouragement sur l’épaule…   

La plupart des élèves sud-coréens mènent une vie spartiate entièrement vouée aux études, laissant de côté loisirs, sport et sommeil. Ils dorment en moyenne sept heures et demie par jour, soit une heure de moins que les jeunes Américains ou Britanniques. Pendant le secondaire, leur nuit est écourtée à six heures et demie. Jusqu’à 96 % d’entre eux disent manquer de sommeil. Pas étonnant que de nombreux enseignants se plaignent que leurs élèves dorment pendant les cours.  Et le sommeil n’est qu’un déficit parmi tant d’autres. « Ils ne jouent pas assez, ne bougent pas assez et n’ont pas suffisamment l’occasion de socialiser avec les autres jeunes », dit avec désolation Park Tae-kyun.

Triste résultat : une étude universitaire sud-coréenne révèle que ces adolescents sont les plus malheureux de tous ceux des pays de l’OCDE. Pas moins de un sur cinq dit d’ailleurs avoir déjà songé au suicide, qui, depuis 2011, est la principale cause de décès chez les jeunes

— il est presque deux fois plus meurtrier que les accidents de la route et quatre fois plus fatal que les cancers.Dans l’ordre social très hiérarchisé de la Corée du Sud, les universités sont classées selon leur prestige, avec, au faîte de la pyramide, le triumvirat « SKY » : les universités de Séoul, de Corée (Korea) et Yonseï. Le résultat obtenu lors de l’examen déterminera si l’élève accédera au saint des saints ou s’il devra se contenter d’un établissement de deuxième ou troisième ordre. 

© Nakelasi/


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire