il y a : il y a 2 semaines  (12/08/2019)   Ι   affichage: 137   Ι   Commentaires:0


invitation à la table ronde sur la gratuité de l'enseignement/©Photo nakelasi

invitation à la table ronde sur la gratuité de l'enseignement/©Photo nakelasi


Initialement prévu ce lundi 12 Août, la table ronde sur la gratuité de l'enseignement de base a été reporté à une date ultérieure au motif du refus de participation de l'intersyndicale des enseignants à ces assises.


« La convocation de tout autre forum sur la gratuité, à la veille de la rentrée scolaire 2019-2020, ne constitue qu’une manœuvre dilatoire pour distraire les enseignants quant à l’impérieuse nécessité de signer le protocole d’accord sanctionnant les travaux de Bibwa, qui du reste, est attendu de tous », relève le communiqué lu, sur TOP CONGO, par Marcel Niongo, président de cette mégastructure syndicale, qui vient de décider de boycotter cette table ronde, lors de son assemblée générale extraordinaire.

En effet, les travaux de Bibwa, clôturés le 13 juin dernier, avaient produit un projet de protocole d’accord traitant des questions des enseignants non payés, de nouvelles unités, de la carrière, de la retraite et de la mutuelle de santé de ces fonctionnaires de l’Etat.

L’intersyndicale de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), qui avait souhaité la signature de ce document avec le gouvernement à la prochaine rentrée des classes, ne comprend donc pas que puisse s’ouvrir un autre forum alors que le premier n’est pas sanctionné par un acte officiel.

Par conséquent,  l’intersyndicale de l’EPSP exige « la signature du protocole d’accord des travaux paritaires gouvernement- syndicats de l’EPS, tenus à Bibwa, avant la rentrée scolaire 2019-2020 ».

L’intersyndicale de l’EPSP dit également stigmatiser « le bradage des intérêts des enseignants congolais dans les préparatifs de ladite table ronde » nationale sur la gratuité de l’enseignement de base. C’est l’autre motif de sa non-participation à ces assises.

En attendant, il est demandé « aux enseignants de rester vigilants et d’attendre la tenue de la prochaine assemblée générale des enseignants qui s’annonce imminente », dit encore le communiqué.

©Nakelasi/ top congo


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaires:(0)

Ajouter un commentaire

* Parce que nous protégeons votre vie privée, nous n'afficherons pas vos données personnelles (email, photo)