il y a : il y a 4 mois  (25/08/2019)   Ι   affichage: 382   Ι   Commentaires:0


Table ronde sur la gratuité de l'éducation de base à Kinshasa / © Photo Nakelasi

Table ronde sur la gratuité de l'éducation de base à Kinshasa / © Photo Nakelasi


Débuté le jeudi 22 août à Blazor fleuve Congo Hôtel (anciennement Kempisky Fleuve Congo Hôtel), les travaux de la 2e Table ronde nationale sur la gratuité de l'éducation de base se sont clôturés le samedi 24 août à Kinshasa.


Dans son rapport final, il est indiqué que plus de 2,6 milliards de dollars américains sont à mobiliser pour assurer la gratuité de l'éducation de base.

Dans ce document paraphé par les différents parties prenantes du secteur de l'enseignement, il est recommandé au gouvernement d'instaurer deux nouveaux impôts, en plus des ressources budgétaires, pour supporter ce coût. 

" Il s'agit de l'impôt sur les ressources naturelles à collecter auprès des sociétés minières et de l'impôt de la solidarité nationale."  Peut - on lire dans ce document. 

Ce budget tient compte du pléthore d'effectif attendu, de la construction et réhabilitation des infrastructures scolaires, du recrutement et de la formation des enseignants et des inspecteurs.

De leur côté, les participants ont  appelé à imposer aux chefs d'établissements  qui auront déjà perçu l'argent des parents pour la prochaine rentrée de les restituer. Sinon, de les sanctionner.

Dans son discours,  Le ministre a. i de l'Epsp, Émery Okundji a indiqué que la volonté du chef de l'Etat de garantir la gratuité de l'enseignement n'est pas un slogan, mais une réalité.

"Le pays qui regorge des ressources naturelles importantes en est capable", a-t-il déclaré, appelant les uns et les autres à continuer à réfléchir sur la mobilisation des moyens, car, reconnaît-il, la pression deviendra de plus en plus grandissante au fil des années avec la montée démographique. 

A noter que la gratuité de l'éducation sera effective dès le 2 septembre de cette rentrée scolaire.

© Nakelasi/ Gaëtan Magalano


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire