il y a : il y a 3 mois  (31/10/2019)   Ι   affichage: 296   Ι   Commentaires:0


les élèves dans une salle de classe

les élèves dans une salle de classe


Depuis un certain moment il est observé les inondations à récurrence dans plusieurs villes du pays créant ainsi des dégâts considérables en matériels et en vies humaines interprétés de plusieurs manières avec pour cause: le manque d’éducation sur l’environnement.


Défaillance de construction, insalubrité remarquable, caniveaux bouchés etc. tout ceci fait la thèse des plusieurs observateurs qui d’un côté condamnent l’état congolais de l’autre expliquent les conséquences du réchauffement climatique.

En réalité toutes ces causes précitées ne sont rien d’autres que les conséquences d’un manque d’éducation sur l’environnement.
Les élèves comme les adultes ignorent tous que l’environnement s’entretient, se préserve et se conserve afin de maintenir les équilibres écologiques.

Ainsi, selon plusieurs observateurs & scientifiques, il est plus que nécessaire d’introduire dès l’année prochaine dans le cursus des élèves du primaire et secondaire le cours sur l’environnement. Un cours qui aura pour objectif d’apprendre aux élèves:

- le fonctionnement de la nature et de l’écosystème
- la gestion des déchets à domicile et dans les voies publiques
- les conséquences d’un lieu insalubre (aspects environnementaux, de santé publique & personnelle)
- la mentalité et la culture de la propreté (espace public & privé).

Ceci aidera beaucoup de compatriotes à changer la mentalité et à garder des lieux insalubres; une pratique qui améliorera considérablement la gestion de l’environnement d’une grande ville car gouvernants et gouvernés tous auront la même base et appréhension du fonctionnement de la nature.

© Nakelasi/ ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire