il y a : il y a 7 mois  (07/01/2020)   Ι   affichage: 541   Ι   Commentaires:0


paye des enseignants à Kinshasa/ ©Photo droits tiers

paye des enseignants à Kinshasa/ ©Photo droits tiers


Le ministère public ouvre une information judiciaire à l’endroit de certains agents de l’inspection principale provinciale ville de Kinshasa et les antennes du SECOPE accusés d’avoir embauché plusieurs fictifs qui sont payés régulièrement.


Accusés d’avoir embauché les personnes fictives qui sont mécanisées, bancarisées et payées par le biais de certaines banques commerciales, les agents de l’inspection Principale Provinciale et les antennes de service de paye des enseignants SECOPE sont sous le coup d’une enquête judiciaire afin d’éclairer les faits qui leur sont reprochés.

En outre il leur est reproché de retenir à la source 25.000FC par enseignant sur les salaires du mois d’Août et de Septembre 2018 ainsi que le paiement de la prime spéciale des chefs d’établissements pour les années 2015,2016,2017,2018 et 2019.

L’enquête devra élucider les faits et établir les vraies responsabilités en vue d’une procédure judiciaire.

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire