il y a : il y a 3 d'années  (11/10/2018)   Ι   affichage: 2.01K   Ι   Commentaires:0



Près de la moitié d’écoles primaires et secondaires de la coordination diocésaine Luebo Nord (Kasaï) ont été détruites durant les troubles liés à la milice Kamuina Nsapu de 2016-2017. En conséquence, les élèves de ces écoles étudient difficilement, a déploré mercredi 3 octobre le coordinateur de ces écoles, Jean-Claude Banjana.


« Je gère cent quinze écoles : quatre-vingt-cinq primaires et trente secondaires. Quarante-six ont été sérieusement touchées par les miliciens », a détaillé Jean-Claude Banjana, appelant le gouvernement provincial et autres partenaires à venir au secours à ces écoles qui présentent divers besoins.

Selon lui, il est difficile d’organiser des enseignements de ces écoles, où les élèves étudient à même le sol, livrés aux intempéries.

Les bâches offertes par l’UNICEF n’ont suffi qu’à couvrir les classes de trois écoles. Dans cet extrait sonore, Jean-Claude Banjana insiste sur l’urgence de construire les bâtiments et équiper les écoles en manuels scolaires et autres fournitures scolaires de Luebo.

© Nakelasi


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire