il y a : il y a 2 mois  (27/03/2020)   Ι   affichage: 305   Ι   Commentaires:0


Le Vice Ministre de l'EPST, Didier Budimbu

Le Vice Ministre de l'EPST, Didier Budimbu


Un réseau des magouilles a été démantelé dans le secteur de l'EPST. Ces magouilleurs retirent à chaque paye 150.000 à 200.000 FC sur le compte de tous les enseignants des écoles conventionnées de la communauté ECECO.


La traque aux magouilleurs est bel et bien lancée à l’EPST comme annoncé par le Ministre d’Etat Willy Bakonga Wilima. Oui. Un réseau mafieux soutirant des frais illégaux à la paie de plusieurs enseignants vient d’être démonté grâce au strict respect des directives du Ministre de l’EPST. 

Jeudi  26 mars, un coup de filet a été fait lors de la paie des enseignants en mains propres au plateau de Bateke, à Nsele,  où un membre de la coordination de la communauté ECECO dirigée par Monseigneur Mfumu Panda a été appréhendé car récoltant 15.000 à 200.000 FC sur le compte de tous les enseignants des écoles conventionnées de ladite communauté. 

Le Directeur Provincial du Secope de la province éducationnelle Nsele 1 a tenu, suite à l’appel du Ministre d’Etat Willy Bakonga, à descendre sur terrain après l’alerte livrant l’information que l’argent destiné à des enseignants était coupé à la source. Munis de faux documents du Service de Contrôle de Paie des Enseignants-SECOPE, cet agent de la coordination sous-provinciale de la communauté ECECO qui a des écoles publiques en partenariat avec l’Etat n’a pas su expliquer la destination des millions de franc issus de cette collecte.

Décidé à en finir avec les pratiques illégales et autres magouilles à l’EPST, le tandem Bakonga-Budimbu a dorénavant lancé la traque contre les auteurs des fraudes au sein des 29 services du Ministère sous sa charge.

Pour rappel, face aux cadres du SECOPE, le numéro Un de l’enseignement primaire, secondaire et technique annonçait que la récréation est terminée, tous les faussaires seront déférés devant la justice. Une promesse tenue avec ce coup de filet car la justice se charge d’enquêter pour démonter ce réseau mafieux et poursuivre ses membres. Et Didier Budimbu, le numéro 2 de l'ESPT prévient qu'il n'y aura pas de quartier.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire