il y a : il y a 4 mois  (23/06/2020)   Ι   affichage: 520   Ι   Commentaires:0


Le Ministre Bakonga au Sénat le 17 Juin/ ©Photo EPST

Le Ministre Bakonga au Sénat le 17 Juin/ ©Photo EPST


Une semaine après son interpellation à la chambre haute du parlement sur les questions liées à la reprise des cours, la poursuite de la gratuité de l’enseignement scolaire et aussi la paye des enseignants, le ministre Bakonga revient ce mercredi 24 juin avec des éléments de réponses.


Animant un des secteurs clés du mandant du chef de l’état , l’enseignement , le ministre est souvent sollicité auprès des élus pour éclairer leur lanterne sur des questions techniques liées à l’enseignement dans notre pays.

Pour la dernière interpellation, les préoccupations des sages reposes sur des questions suivantes :

- La question de la sécurité des élèves (ndlr: Mesures barrières pour lutter contre la Covid) pour la reprise des cours;
- Le rôle du SECOPE et la paye des NU(Nouvelles Unités);
- La qualité de l'enseignement et
- La réhabilitation des infrastructures de l'EPST.


Même si le contexte demeure très difficile à cause de la pandémie Covid-19 alors que l’état congolais avait promis la paye des NU pour le mois d’avril; Le ministre revient devant les élus avec des réponses claires et précises surtout sur la question de la reprise des cours car les parents restent tout de même sceptiques à ce sujet alors que le pays enregistre des chiffres records des cas positifs de cette pandémie depuis mars.

Rappelons que le secteur de l’enseignement a subi, depuis l’avènement du gouvernement Ilukamba, 
plusieurs reformes dont les plus importantes sont: l'application de la gratuité de l’enseignement initiée par le Chef de l'Etat; le toilettage et la mécanisation des enseignants NU en vue d'une prise en charge par le Gouvernement, la réhabilitation de plusieurs infrastructures scolaires ; mais surtout l'initiative de l'école à distance (la classe à la télévision) pendant cette période de confinement.

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire