il y a : il y a 9 mois  (21/02/2019)   Ι   affichage: 451   Ι   Commentaires:0


Ecole Primaire BENI CENTRAL | © FSRDC Fonds Social de la RDC

Ecole Primaire BENI CENTRAL | © FSRDC Fonds Social de la RDC


Plusieurs écoles de l’agglomération de Mavivi située à une dizaine de km de la ville de Beni ont fermé leurs portes suite aux incursions à répétition des présumés rebelles ADF qui tuent, enlèvent et pillent les biens de la population.


Sur une dizaine d’écoles que compte cette entité, au moins 5 qui venaient d’ouvrir leurs portes, ont fermé après la dernière attaque des présumés rebelles ADF sur place ayant fait deux morts et des blessés.

Dans une interview accordée à 7SUR7.CD ce jeudi 21 février, l’un des chefs d’établissements de Mavivi ayant requis l’anonymat, a fait savoir que tous les élèves et leurs parents ont vidé la contrée.

“les uns ont pris la direction de Beni ville et les autres se sont dirigés vers Butembo. Difficile de fonctionner et de payer les enseignants, nous sommes en train de voir comment occuper les finalistes ailleurs afin qu’ils présentent l’examen d’État 2019”, a-t-il dit.

Cependant, dans sa sortie médiatique, la société civile de la place à travers son vice-président Djamali Moussa a annoncé l’inactivité des forces de la Monusco basées sur place à l’aéroport international de Mavivi où “les présumés rebelles ADF font incursion plus d’une fois sous l’oeil impuissant des forces de la Monusco”.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire