il y a : il y a 9 mois  (23/02/2019)   Ι   affichage: 621   Ι   Commentaires:0


Ecole Primaire Tembo/ ©photo 7sur7

Ecole Primaire Tembo/ ©photo 7sur7


En partenariat avec le gouvernement provincial de Kinshasa, la communauté libanaise vivant en RDC s’est engagée à réhabiliter plusieurs écoles de la capitale situées le plus souvent dans la périphérie de Kinshasa.


Ainsi, mardi 20 février dernier, cette communauté a procédé à la remise au gouvernement de Kinshasa d’une des écoles réhabilitées par elle à savoir, l’école Tembo dans la commune de ngaliema. Pour le président de la communauté libanaise, il s’agit de montrer que les libanais vivant en RDC sont déterminés à être des acteurs majeurs pour un lendemain meilleur au Congo.

“Le lendemain meilleur, nous en sommes tous demandeurs et en seront également bénéficiaires. Nous n’oublions cependant pas que nous devons aussi en être des acteurs et artisans, voilà pourquoi en participant à ce projet du gouvernement de Kinshasa visant à faire de la réhabilitation d’un certains nombres d’infrastructures scolaires, nous croyons nous inscrire comme acteur d’un lendemain meilleur pour nos enfants”, affirme le président de la communauté libanaise au Congo. Nous pensons donc contribuer à offrir à nos enfants poursuit-il, un cadre propice à leur apprentissage et instruction de manière à mieux le préparer aux responsabilités qui les attendent demain.

L’intervention de l’équipe de la communauté libanaise a consisté au remplacement de la toiture, les travaux de maçonnerie, de menuiserie, des poses de fenêtres en aluminium et portes métalliques, branchement en eau et courant électrique ainsi que l’équipement en bancs.

Cet apport de la communauté libanaise a été salué par le gouverneur de la ville de kinshasa sortant. André kimbuta promet de suivre de près tous les projets de la ville liés à l’éducation et auxquels sont successeurs aura à hériter. “Dans la remise et reprise, mon successeur verra bien qu’il reste encore 11 écoles bénéficiaires de ce projet et moi je serai toujours derrière pour les pousser à terminer ce programme”, explique André Kimbuta. Pour rappel, la ville de Kinshasa compte près de 7000 écoles et tout au long de son mandat, le gouvernement provincial de Kinshasa en a réhabilité 200, aussi a assuré la distribution d’au moins 100.000 bancs.


© Nakelasi / 7sur7.cd


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire