il y a : il y a 8 mois  (08/03/2019)   Ι   affichage: 248   Ι   Commentaires:1


Enfant Trésor aux côtés des autres enfants de sa classe / © UNICEF DRC/2016

Enfant Trésor aux côtés des autres enfants de sa classe / © UNICEF DRC/2016


Les enfants atteints d'albinisme ont une intelligence normale, mais les troubles visuels, s'ils sont importants, peuvent retentir sur leur scolarisation


Selon la fondation « Mwimba Texas » voici les 3 conseils majeurs pour réussir leur scolarité:  

1.  L
’accepter, le combler d’amour et de considération : Souvent l’auto discrimination des albinos nait de la famille restreinte. A la naissance certains parents se livrent à des considérations traditionnelles, se jeter de responsabilité entre conjoint et l’enfant est perçu comme le fruit d’une malchance.
Il est alors conseiller aux parents de se surpasser des pratiques pouvant impacter la personnalité, la psychologie de leur enfant albinos. Lui donner l’amour, le respecter, l’expliquer pourquoi il a une peau différente des autres, le mettre en confiance en lui disant que cela n’était rien de grave et que vous l’aimez encore plus fort. D’après les pédopsychiatres, un enfant albinos qui grandit dans l’amour, a plus de confiance et de personnalité que celui qui nait d’une famille lui montrant le contraire.    

2.    
L’encourager à aller à l’école et veiller (en dialoguant avec les corps enseignants) à son installation dans la salle de classe :
    Les aménagements ont pour but de réduire les conséquences des troubles visuels de l'enfant sur ses capacités d'apprentissage, selon ses besoins, ses ressources et ses difficultés. Ils peuvent concerner :
- le placement de l'enfant au sein de la classe : dos à la lumière et dans un endroit où il n'y a pas de reflet du soleil sur le tableau en cas de photophobie.
- l'aménagement de la classe : pose de stores filtrants pour atténuer la lumière par exemple ;
- la luminosité du tableau, de la classe, du bureau de l'élève ;
- la lisibilité des supports d'apprentissages : photocopies en gros caractères, avec un contraste prononcé ;
- le rythme des apprentissages : bien que normalement intelligents, les enfants atteints d'albinisme doivent fournir plus d'attention que leurs camarades pour trouver des informations et les restituer du fait de leurs troubles visuels, ce qui génère souvent une lenteur et une fatigabilité importante, parfois sous estimée. Il faudra de ce fait essayer de limiter au maximum les quantités de production écrite et privilégier, chaque fois que cela est possible, l'oral à l'écrit. On pourra aussi ménager des périodes de repos après une activité qui nécessite un effort visuel soutenu (lecture, écriture, activité manuelle...) ;

- les examens avec des dispositions particulières comme l'aménagement d'un temps supplémentaire, l'utilisation de sujets en gros caractère voire, en fonction des besoins de l'élève, des aménagements plus spécifiques (support informatique, synthèse vocale...) ;

  3.     Savoir le protéger (des mesures de protection) :

A l'extérieur (cour de récréation, activités sportives à l’extérieur, sorties scolaires...) :

L'enfant doit porter des lunettes de soleil pour toute activité à l'extérieur. Il faut donc lui apprendre à gérer deux paires de lunettes : l'une plus claire pour la classe, l'autre plus foncée pour l'extérieur.
S'il est atteint d'une forme oculo-cutanée d'albinisme, il faut aussi l'encourager à protéger sa peau du soleil (préférence des vêtements à manches longues) ; c'est-à-dire à privilégier l'ombre, porter un chapeau, soulignons aussi que
le port d'une casquette à visière en classe doit être autorisé pour les élèves qui présentent une photophobie importante et enfin mettre régulièrement de la crème solaire.
 

En cas d'effort physique

L'albinisme n'entraîne pas de fragilité oculaire particulière aux chocs. Il n'y a donc aucune contre-indication à la pratique sportive, dans la mesure où une protection vis-à-vis de la lumière est assurée.
L'effort physique augmente en revanche l'amplitude et la rapidité du nystagmus. Après une récréation ou une séance d'éducation physique et sportive, l'acuité visuelle d'un enfant avec un nystagmus peut ainsi être abaissée pendant plusieurs minutes.
     

La fondation Mwimba Texas qui œuvre pour la protection, intégration sociale et scolarité des albinos affirme que lorsque ces conditions sont toutes réunies, un enfant albinos peut bien évoluer à l’école comme le témoigne son président Mwimba Texas qui en est un exemple.  Celui-ci est un intellectuel, professionnel des arts martiaux (catcheur) qui a livré 658 combats dont 654 victoires, 4 nuls et aucune défaite de toute sa carrière.  Fort de son palmarès, il est consulté par le gouvernement pour entrainer les forces armées et de police dans la rubrique selfs défense.
  La couleur du sang est le dénominateur commun de tout humain, car que l’on soit mongol, trisomique et/ou albinos, nous avons tous la même couleur de sang. La communauté, les parents et les autorités devraient tenir compte du fait qu’un enfant albinos, n’est ni plus ni moins qu’un humain à part entière mais qui demande juste une attention plus approfondie.

© Nakelasi


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire