il y a : il y a 2 mois  (27/09/2022)   Ι   affichage: 317   Ι   Commentaires:0


©Photo Ponabana Droits reservés

©Photo Ponabana Droits reservés


En ce début d'année scolaire, la question sur l'encadrement des enfants pour réaliser des bonnes notes refait surface; La dependance des enfants aux écrans constitue ainsi un fléau majeure pour réaliser des bons scores à l'école causant ainsi de nombreux cas d'échecs.(enfant reporter)


Une technologie addictive

Préparer la rentrée, c’est ne pas seulement acheter des stylos et des cahiers. C’est aussi veiller à l’emploi du temps des enfants. L’évolution de la technologie avec l’intelligence artificielle et Internet, a permis d’avoir dans nos appareils des applications de plus en plus addictives. Tout est conçu pour te garder le plus longtemps possible sur l’application : des contenus personnalisés en fonction de tes préférences, un design attirant qui garde éveillé, des annonces qui accrochent, etc. Conséquence : les enfants se ramollissent le cerveau devant les écrans.


L’ignorance des évolutions participe au développement des addictions

Malheureusement, je constate que cette question n’est pas prise au sérieux dans mon pays. Beaucoup des parents et adultes n’ont pas encore pris conscience du danger. D’ailleurs, ils sont les premiers à courir pour se réabonner afin que leurs enfants âgés parfois de seulement 3 ans, passent des journées entières scotchés devant la télé.  Les enfants s’habituent très tôt à être spectateur et développent peu leur capacité de concentration.

Dans un article que j’ai lu sur le sujet, il est dit que « Les enfants surexposés aux écrans ont plus de risques de souffrir d’un retard de langage que les autres ». C’est incroyable ! Cette phrase est pour moi une raison suffisante de mettre tous les appareils à la poubelle. Mais on ne peut pas en arriver jusque-là. La technologie a aussi des avantages.


Le danger des contenus inappropriés

Ce qu’il y a de pire dans la dépendance aux écrans pour un enfant, c’est lorsqu’il tombe sur des contenus inappropriés. Par exemple de la nudité ou des films pour adultes. Alors là, l’enfant devient accro et peut passer des journées dans sa chambre sans sortir. Et les parents pensent que l’enfant dort ou étudie, alors qu’il surfe sur des sites pour adultes de plus en plus explicites.

Les parents ne se rendent pas compte que les enfants sont malins. Un père peut arracher à son fils de 16 ans son téléphone pour l’empêcher de l’utiliser la nuit. Son fils va trouver une astuce et partagera le wifi du téléphone de son père sans qu’il ne s’en rende compte et le connectera à la télé tard la nuit pour regarder des films sur internet sacrifiant ainsi des nuits de sommeil.


Un minimum de connaissances technologiques des parents

Pour moi, la seule solution est que les parents s’intéressent à la technologie, réglementent de manière stricte l’utilisation des appareils par leurs enfants, et placent des contrôles parentaux sur tous les téléphones et appareils utilisés par les enfants. Il existe plusieurs applications de contrôle parental gratuites sur Internet.

Je reconnais aussi que quelles que soit les mesures prises par les parents, un enfant aussi malin que moi pourrait toujours trouver des astuces pour les contourner. Voilà pourquoi, en tant qu’enfant, nous devons nous-même prendre conscience que la surexposition aux écrans nuit à notre santé physique et mentale. Nous devons apprendre à agir de manière responsable en limitant notre utilisation des écrans. Pour une des meilleurs résultats scolaires, limitons notre dépendance aux écrans !


©Nakelasi/ Ponabana


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire