il y a : il y a 4 mois  (14/01/2022)   Ι   affichage: 478   Ι   Commentaires:0


©Photo vodacom: les finalistes dans la salle de concours

©Photo vodacom: les finalistes dans la salle de concours


Cent vingt-six (126) élèves répartis dans les 26 provinces de la République Démocratique du Congo (RDC) ont pris part, ce mercredi 12 janvier, au test national organisé par la Fondation Vodacom dans le cadre de la troisième édition de la bourse Vodacom Exetat.


25 finalistes issus de ce lot seront sélectionnés et bénéficieront de cette bourse pendant leur cursus universitaire. Viviane Mulenda Gambanda, Responsable Fondation Vodacom Congo a fait savoir que la démarche de la Fondation s'inscrit dans la logique de soutenir la jeunesse à avoir une formation de qualité en vue d'assurer la relever dans l'avenir.


« Nous sommes ici pour le lancement du concours des élèves éligibles parce que ce sont des candidats éligibles à la bourse Vodacom Exetat. C'est une bourse que nous avons lancée, aujourd'hui nous sommes à la 3e édition dans l'objectif de pouvoir aider les jeunes élèves qui seront demain les cadres de ce pays pour qu'ils puissent avoir un enseignement de qualité et une éducation de qualité et de les accompagner dans leur cursus académique pendant 5 ans.


Toutes les 5 années seront prises en charge par Vodacom Congo et dans ce soucis là nous voulons former une élite, sortir des gens de qualité pour pouvoir occuper des postes pas seulement à Vodacom mais à travers les institutions publiques et privées du pays parce que l'avenir du Congo se prépare aujourd'hui et si nous voulons avoir un Congo meilleur, nous devons nous occuper de sa jeunesse aujourd'hui », a-t-elle expliqué devant la presse.


Viviane Mulenda Gambanda, Responsable Fondation Vodacom Congo

À l'en croire, cette opportunité est accordée seulement à ceux qui ont recouru à la plateforme VodaÉduc. Viviane Mulenda Gambanda a renseigné que ceux qui seront retenus vont eux-mêmes choisir leur filière à l'université et que Vodacom Congo, à son tour, va soutenir conformément à sa responsabilité sociétale.

« Le concours se passe au même moment à Kinshasa et dans toutes les provinces où il y a des candidats éligibles. Ce sont des candidats qui ont passé l'examen d'État avec la plateforme VodaEduc qui est une plateforme qui donne une formation à distance à zéro frais et aujourd'hui nous sommes dans la joie de pouvoir accompagner les élèves à la 3e édition et comme vous le savez Vodacom prône la technologie. C'est aujourd'hui même que le concours se passe et automatiquement ils auront la réponse. Au total nous avons 126 candidats éligibles à travers le pays mais au finish, nous allons retenir 25 qui sortiront bénéficiaires de la bourse Vodacom Exetat. Les candidats ont le choix, ils doivent eux-mêmes choisir les universités auprès desquelles ils vont étudier parce que là nous n'obligeons pas (…). Nous sommes dans la joie de pouvoir participer au développement social et éducatif de la RDC à travers ce programme Bourse Exetat Vodacom », a précisé Madame Viviane Mulenda Gambanda.

Réagissant à la question de savoir au regard de ce que gagne Vodacom Congo, retenir 25 candidats seulement pour bénéficier de la bourse, n'est-ce-pas insuffisant ? La Responsable de la Fondation Vodacom Congo explique :

« Vous le dites un peu plus parce que c'est l'année mais il faut faire la sommation sur 5 ans on aura combien. C'est un programme, nous y allons calmement parce que nous avons déjà eu à faire ce programme de bourse avec Moto Molo à l'époque où nous avons envoyé 50 jeunes congolais pour aller étudier en Afrique du Sud et ils avaient déjà terminé. Donc je pense qu'il ne faut pas y aller parce qu'on en a 25 par an mais prenez 25 sur 5 ans tu en auras combien ? Et c'est un programme, soit après 5 ans, le management verra est-ce que nous aurons à étendre ça ou nous pourrons arrêter ».

De leur côté, les participants au concours ont salué l'initiative de la Fondation Vodacom Congo. Chacun, pour sa part, se montre optimiste quant à la suite de la procédure.

« Le test s'est bien passé. Il n'y avait pas des choses étranges. Tout ce qui avait dans le test, on l'a déjà appris, je me suis débrouillé. C'est une bonne initiative de passer ce test. Ceux qui hésitent, ne doivent pas hésiter, on espère aussi gagner », a brièvement réagi Christelle Kiawete devant la presse.

Pour être éligibles au test, les 126 candidats retenus pour cette épreuve ont suivi la procédure suivante : Ils ont préparé leur examen d'Etat grâce au contenu éducatif disponible dans la plateforme Vodaeduc, Ils ont vérifié leur résultat via le service SMS Exetat et enfin ils ont postulé pour la Bourse Exetat en tapant *42211#.

À travers sa Fondation, Vodacom Congo s'est engagé à contribuer au bien-être de la population congolaise par des actions sociales dans des domaines clés tels que la santé, l'éducation, l'environnement, la communication et la sécurité, bien-être de la population et autres.

©Nakelasi/ actualité.CD


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire