il y a : il y a une année  (05/03/2020)   Ι   affichage: 1.9K   Ι   Commentaires:0


Une salle de Classe en plein desinfection.

Une salle de Classe en plein desinfection.


Près de 300 millions d'élèves dans le monde sont privés d'école à cause de la pandémie mondiale. Des mesures jugées salutaires pour endiguer cette maladie qui effraie la planète toute entière.


Avec l'Italie qui ferme ses classes à partir de ce jeudi,  L'Iran, la Corée du sud et maintenant l'Italie. Du fait de l'épidémie, 13 pays ont été contraints de fermer toutes leurs écoles, affectant la scolarité de plus de 290 millions d'élèves dans le monde, selon l'Unesco, qui parle d'un "chiffre sans précédent".

L'Italie, premier foyer européen, qui a passé mercredi 4 mars la barre des cent morts (107 morts pour 3 089 cas), a pris cette mesure exceptionnelle : toutes les écoles et universités sont fermées à partir du 5 mars et jusqu'au 15 mars. En Corée du Sud, deuxième plus gros foyer de contaminations après la Chine (5 766 contaminations, dont 35 décès), les vacances ont été prolongées de trois semaines dans les écoles et les crèches.

En Iran, où les autorités ont fait état de 15 nouveaux décès (92 morts au total, 2 922 cas), les établissements scolaires ont également été fermés, les événements culturels et sportifs suspendus et les heures de travail réduites dans les administrations.

L'organisation de l'ONU pour l'éducation et la culture rappelle qu'il y a tout juste deux semaines, la Chine, où le virus est apparu en décembre, était l'unique pays à avoir fermé ses écoles.

La Chine a franchi jeudi la barre des 3 000 morts avec 31 nouveaux décès enregistrés. La quarantaine à laquelle Wuhan et sa province - épicentre de l'épidémie - sont soumises depuis fin janvier, ainsi que la limitation des voyages dans le pays, semblent porter leurs fruits, avec une tendance à la baisse des nouveaux décès ces dernières semaines et plus de 50 000 personnes guéries.

©Nakelasi/AFP



Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire