il y a : il y a 3 semaines  (31/03/2021)   Ι   affichage: 1.53K   Ι   Commentaires:0


Directeur ZAWADI/ Directeur au Ministère de la  Formation Professionnelle, Arts et Métiers puis Président de l'Intersyndicale-FPAM

Directeur ZAWADI/ Directeur au Ministère de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers puis Président de l'Intersyndicale-FPAM


Directeur au Ministère de la Formation Professionnelle, Arts et Métiers puis Président de l'Intersyndicale-FPAM, Zawadi Manyebwa Gamali vient de réagir à la désactivation des écoles fonctionnant avec des faux arrêtés sur instruction du Premier Ministre au Ministre d'Etat, Ministre de l'EPST Willy Bakonga comme annoncé aux Gouverneurs de province par le Secrétaire Général à l'EPST Jean-Marie Mangobe.


" A mon humble avis on ne doit pas désactiver ces écoles qui ont fonctionné aux frais du Trésor Public depuis et les élèves qui y étudient  sont des enfants congolais", confie-t-il à www.eductv.cd. Ce, en pour suivant : " pour plus d'efficacité il faudrait : 

 1. Vérifier si l'école est réelle ;
2. Répertorier toutes ces écoles; 
3. Exiger une Convention collective de partenariat entre l'État congolais et ces écoles ;
4. Pour les écoles fictives, il faudrait interpeller les Gestionnaires Provinciaux et leurs collaborateurs quant à ce;
5. Prendre un arrêté pour la régularisation de la situation administrative de toutes ces écoles ;
6. Désactiver les écoles qui ne veulent pas se conformer à la procédure et traduire les responsables en justice ".

Notons qu'à ses yeux, la démarche qu'il propose est salvatrice pour les enseignants affectés dans ces écoles mais aussi pour les élèves qui y font leur scolarité. " Le contraire c'est de la poudre aux feu ", insiste-t-il.

Il sied de noter que c'est des milliers d'écoles dont certaines existent et encadrent des élèves depuis des années qui ont été désactivées par les dernières mesures gouvernementales.

Nakelasi/ Éduc TV


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire