il y a : il y a 4 mois  (04/03/2022)   Ι   affichage: 287   Ι   Commentaires:0


Salle de classe d'une école française/Photo Wikipédia

Salle de classe d'une école française/Photo Wikipédia


D’après les experts français, l’école est en panne: le niveau des écoliers ne cesse de baisser, le manque de politique d'accompagnement à la parentalité fait partie de la cause principale.


Le niveau des écoliers Français ne cesse de baisser dans toutes les matières. En 2019, il n’y a qu’un écolier sur cinq en fin de primaire capable de réutiliser les notions de maths vues en classe dans des situations de la vie courante.

Le taux de décrochage scolaire ne cesse d'augmenter et 80 % des décrocheurs, qui abandonnent leur scolarité prématurément sans diplôme (100 000 en 2019), étaient déjà en difficulté en CP. 

La France est l’un des pays où la ségrégation sociale est la plus forte. A 4 ans, un enfant issu d’un milieu social défavorisé a ainsi entendu 30 millions de mots de moins qu’un enfant issu d’un milieu favorisé. 

Les enfants d'aujourd'hui sont le futur de notre pays, de notre société et de notre économie. Je suis attristée de voir à quel point l'éducation n'est pas valorisée dans notre pays (et je ne parle pas que du salaire des enseignants...) mais surtout à quel point le cloisonnement que nous avons mis en place nous dessert.(raconte un expert du secteur de l’éducation en france).

À l'école: l'instruction et la garde des enfants pour certains.

Aux parents: l'éducation sociale, le bien-être et le succès.

Par ailleurs, il rappelle la nécessité De mettre en place une démarche holistique de l'éducation de des enfants avec une approche de coéducation dès le plus jeune âge et jusqu'à la majorité pour accompagner les familles qui en ont le plus besoin.

Nécessité de créer un grand ministère de l’enfance et de l’éducation.

En lieu et place d'avoir:

- Un ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports

- Un secrétaire d'État en charge de l'enfance et des familles auprès du ministre des Solidarités et de la Santé,

- Un secrétaire d'État auprès du ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports, chargée de l'éducation prioritaire.

Il vaut mieux de créer un grand ministère de l'ENFANCE et de L'EDUCATION qui permettra de rassembler tous les acteurs de l'Education de nos enfants.

"Il FAUT TOUT UN VILLAGE POUR ÉLEVER UN ENFANT"  et ce village doit se parler, collaborer et s'entraider.

Parents, enfants, écoles, enseignants nous avons tous notre rôle à jouer pour la réussite et le bien-être de nos enfants !



C. nakelasi/redaction.


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire