il y a : il y a un mois  (25/10/2020)   Ι   affichage: 246   Ι   Commentaires:0


© photo tiers, droits reservés

© photo tiers, droits reservés


Le ministre ministre de l'EPST a , au cours d'un entretien avec les acteurs Educatifs, fait l'Etat des lieux de la gratuité de l'enseignement de base tout en promettant de sanctionner sévèrement tous ceux qui tentent de saper cette réforme aux résultats pourtant palpables.


En outre, Il a ainsi  rappelé quelques acquis entre autres le payement de 132 000 agents non payés, une première en RDC et bientôt 58.000 nouvelles unités du primaire et du secondaire.
Aucun dérapage ne sera plus donc toléré, revendication soit -elle,  qui , a-t-il précisé, doit se faire sur le lieu de travail dès lundi 26 octobre. Enseignants et élèves doivent être en salle de classe à partir de 7h30, sous le contrôle  des préfets et chefs d'établissement. 

Par ailleurs, Willy Bakonga prévoit même une descente dans quelques écoles pour s'assurer du respects de ses instructions.
©Nakelasi/ Editeur


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire