il y a : il y a 2 mois  (20/08/2020)   Ι   affichage: 303   Ι   Commentaires:0


Le mInistre Bakonga devant les élèves du Collège Saint Michel de Bandalugwa/©Photo EPST

Le mInistre Bakonga devant les élèves du Collège Saint Michel de Bandalugwa/©Photo EPST


A la suite d'une tournée par le Ministre de l'EPST sur l'évaluation de l'application des mesures barrières dans les écoles, le collège Saint Michel à Bandal a reçu la visite du Ministre Willy Bakonga. Une visite pour évaluer les travaux de réhabilitation de cette école qui autre fois laissait ses élèves étudier à-même le sol par manque d'infrastructure de qualité.


Des salles de classe sans bancs et une école qui avait perdu tout son éclat, les besoins étaient immenses pour permettre aux élèves de suivre les cours dans les conditions optimales. Mais, grâce au Fonds de Promotion de l’Education Nationale qui est vite passé à l’action, le Ministre d'État retrouve aujourd’hui ces élèves assis sur des pupitres assez confortables.

Seuls les finalistes du primaire et du secondaire ont repris les cours pour préparer les épreuves de fin de cycle qui auront lieu dans quelques jours. Occasion pour Willy Bakonga de les conscientiser quant à ce. Le Fonds de Promotion de l’Education Nationale est même déterminé à faire plus, une fois qu’elle disposera suffisamment de moyens de sa politique. Son Directeur général se veut confiant . 

Plus rien ne sera comme avant dans cette école dont le préfet et les élèves n’ont trouvé qu’un seul mot à l’endroit du Ministre d'État : Merci. Merci, pour avoir promis et réalisé. 

Plusieurs autres écoles sont sur la liste d’attente de cette cure de jouvence pour améliorer le cadre d’apprentissage des élèves. C’est d’ailleurs l’une de priorités de Willy Bakonga dans l’optique de la réforme de l’enseignement en République Démocratique du Congo.

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire