il y a : il y a une semaine  (27/06/2020)   Ι   affichage: 128   Ι   Commentaires:0


ville de Kwilu- Image d'Illustration /©Photo droits tiers

ville de Kwilu- Image d'Illustration /©Photo droits tiers


Alors que la date n’est pas encore fixée, suite à l’évolution de la pandémie COVID-19, la tenue de l’Examen National de Fin d’Etude Primaire (ENAFEP) et l’Examen d’Etat (EXETAT) est plus que certaine selon l'Inspecteur Darry Mwanangombo.


 « il y aura Examen d’état, il y aura Examen national de fins d’études primaires (ENAFEP) », a assuré jeudi 25 juin, l’inspecteur principal provincial (IPP) de la province éducationnelle du Kwilu 1 à Bandundu ville, Darry Mwanangombo.

Il appelle les élèves de la sixième année des cycles primaire et secondaire à bien se préparer pour affronter ces épreuves de fin de l’année qui viennent.« Les élèves en sixième année doivent se préparer en conséquence, ils doivent revoir les notes qu’ils ont prises pendant l’année. 

Parce que même si la date n’est pas encore fixée pour Examen d’Etat, de gré ou de force il y aura Examen d’Etat, de gré ou de force il y aura ENAFEP », a insisté M. Mwanangombo. Selon lui, cette année scolaire ne sera pas déclarée blanche car près de ¾ du nombre de jours prévus par le programme national d’enseignement ont été consommés.

« Je parle d’abord pour ceux du secondaire, en principe si nous devons voir le minimum de jours prévus, c’est 180, nous avons déjà consommé presque 150 jours, il reste 30 jours. Les parents qui ont des enfants en sixième année, nous leur avons demandé de se préparer en conséquence (…) C’est pourquoi nous sommes obligés de tout faire pour que l’année ne soit pas blanche », a poursuivi l’IPP Darry Mwanangombo

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire