il y a : il y a une année  (24/08/2020)   Ι   affichage: 1.77K   Ι   Commentaires:0


Image d'illustration/ ©Photo droits tiers

Image d'illustration/ ©Photo droits tiers


L’ONG Ymae a alerté l’inspection Générale des finances sur une tentative de détournements des frais de TENAFEP à quelques jours du début d’examen.


Selon son secrétaire Général, Ymae (Young Men Action for Education )  a été contacté par un groupe d’Inspecteurs Principaux Provinciaux (IPP) de l’enseignement primaire, secondaire et Technique sur l’existence d’un système de transaction des frais à travers un mécanisme de transfert par téléphone en partenariat avec une société Commerciale installée à Kinshasa, ayant déjà des liens avec la Ville de Kinshasa.

Selon ce groupe d’inspecteurs Principaux Provinciaux qui ont la charge de perception des frais payés par les parents pour la participation des enfants au Tenafep et aux épreuves de l’examen d’État, ils auraient reçu des instructions fermes venant de plus hauts responsables politiques du Ministère, pour envoyer au plus vite que possible, des frais perçus et ce par téléphone via le système de mobile banking.

En effet, bien que depuis des lustres, ces évaluations demeurent payant, mais la gestion des frais a toujours été, assurée selon les règles de l’art. C’est à ce titre qu’ ils disent s’inquiéter énormément sur le caractère dangereux et risquant de cette instruction qui les expose à des poursuites judiciaires.Pour ces inspecteurs, envoyer de l’argent par les moyens de mobile Banking qui échappent à la traçabilité constituerait une violation grave des règles de gestion des finances publiques.

D’où, ils ont demandé à l’ONG *Young Men Action for Education dans le cadre de sa Campagne École EZA MOMBONGO te (l’école n’est pas un fonds de commerce) d’attirer l’attention des autorités du Ministère pour se conformer aux règlements existants.

Ils ont ajouté que ce type de transfert a montré ses limites avec les frais de bulletins scolaires qui étaient catastrophiques.Ceci constitue une alerte face à ce qui se révèle être une tentative flagrante de détournement des fonds de l’État qui du reste, est décrié par les parents d’élèves.

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire