il y a : il y a 2 mois  (24/11/2020)   Ι   affichage: 1.28K   Ι   Commentaires:0


Les finalistes de l'Edition 2020 - Image d'illustration / ©Photo Droits tiers

Les finalistes de l'Edition 2020 - Image d'illustration / ©Photo Droits tiers


Identifiés comme anciens élèves finalistes de l’Institut de Beni au Nord-Kivu , Neuf (9) jeunes ont été interpellés, ce lundi 23 novembre 2020, par la Police Nationale Congolaise. Ils ont été maîtrisés, selon la police, quand ils troublaient l’ordre public après leur réussite à l’examen d’État édition 2020.


Le préfet de l’Institut de Beni, Paluku Muhumbiria, affirme que ses anciens élèves sont venus jeter de projectiles sur les toitures de son école afin de provoquer l’arrêt des cours. Pour lutter contre des dégâts humains, cette autorité scolaire a fait appel aux forces de l’ordre pour rétablir l’ordre public.

« Ce n’est pas de cette manière qu’on doit célébrer les résultats. Ils ont réussi c’est bien mais ils doivent fêter dans la quiétude pas venir embrouiller leurs Cadets comme ça » a-t-il expliqué en dénonçant ce comportement qu’il juge abusif.

Les sources de l’état-major de la police Nationale Congolaise ( PNC) Beni confirment l’interpellation de ces élèves. Son chargé de communication affirme que  » Ces délinquants » seront transférés devant leurs juges naturels.« Ces anciens élèves seront poursuivis pour trouble à l’ordre public, coup et blessures volontaires et destruction méchante. Ils sont détenus à la PNC.

Ce sont des anciens élèves ressortissants de l’Institut de Beni » a dit Nasson Murara. C’est devenu une habitude, les anciens finalistes ayant réussi à l’examen d’État à Beni provoquent des troubles à l’ordre public pendant la célébration de leur réussite.


©Nakelasi/ 7sur7


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire