il y a : il y a 6 mois  (18/06/2020)   Ι   affichage: 532   Ι   Commentaires:0


Le Ministre Bakonga au Sénat ce Mercredi 17 Juin/ ©Photo EPST

Le Ministre Bakonga au Sénat ce Mercredi 17 Juin/ ©Photo EPST


Le Ministre d’État, de l’EPST, Willy Bakonga a répondu à la question orale avec débat lui adressée par la sénatrice Isabelle Kabamba sur la problématique de la gratuité de l’enseignement et sa gestion lors de la plénière de ce mercredi 17 Juin.


Le ministre Bakonga a assuré les sénateurs de la continuité de la gratuité, tout en présentant les différentes réalisations de son ministère avant et pendant la crise de la Covid-19.
Il s’agit, selon lui, de l’augmentation des salaires des enseignants, la mécanisation des nouvelles unités, l’alignement des non-payés, la réhabilitation et la construction de plusieurs écoles et surtout le recours à la classe télévisée.

Ainsi, le patron de l’EPST a confirmé la reprise des cours dans les prochains jours et l’organisation du TENAFEP et de l’examen d’État. Lors du débat général, les Sénateurs ont soulevé plusieurs préoccupations en rapport avec le secteur de l’éducation de base, principalement les mesures de sécurité pour la reprise des cours, le rôle du SECOPE, l’amélioration de la qualité de l’enseignement et même la construction des bâtiments viables des services de l’ETPS à l’intérieur du pays.

Ensuite, les élus des élus se sont également préoccupés sur les critères de choix des provinces qui vont bénéficier de l’enveloppe de 80 millions de dollars USD des bailleurs de fonds dans le cadre de la gratuité de l’enseignement.

Parmi les préoccupations; la question sur la sécurité pour la reprise des cours, le rôle du SECOPE, la qualité de l'enseignement et des infrastructures de l'administration de l'éducation ont été soulevé à l'attention du Ministre de l'EPST qui a sollicité et obtenu de la part des élus une semaine de préparation avant de revenir rencontrer les préoccupations des Sénateurs.

 ©Nakelasi/ Ouragan FM


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire