il y a : il y a un mois  (01/11/2020)   Ι   affichage: 238   Ι   Commentaires:0


Le ministre du Budget, Jean Baudoin Mayo représentant le gouvernement, assis à Coté de Willy Bakonga Ministre de l'EPST lors des assises.

Le ministre du Budget, Jean Baudoin Mayo représentant le gouvernement, assis à Coté de Willy Bakonga Ministre de l'EPST lors des assises.


10 mois plus tard et dans le but de privilégier un partenariat fondé sur le dialogue social et les engagements pris par les deux parties, l’évaluation de ce protocole d’accord s’impose pour conjointement être fixé sur son niveau d’exécution.


C’est donc devant  le Vice-premier Ministre, Ministre du Budget , le Ministre d’Etat à l’EPST, le Ministre de la Fonction Publique ainsi que le Vice-ministre du Budget et celui des Finances que l’intersyndicale de l’Epst a dit tout son optimisme quant à ce. 

Au cours de ces travaux d'évaluation du protocole d'accord de Bibwa,  7 sujets feront l’objet de discutions intenses,  parmi lesquelles le paiement des enseignants dits Nouvelles Unités , la réhabilitation du mécanisme permanent de promotion et de transposition des grades, et l’évaluation du processus de la gratuité de l’enseignement primaire, dont le succès est le fruit du sens managérial du Ministre d’Etat à l’EPST Willy Bakonga a reconnu le Vice-premier  Ministre du Budget Jean Baudouin Mayo. 

Le ministre de l’EPST lui se veut optimiste sur l’issue de ces travaux sur lesquels  repose l’espoir de tout le corps enseignant du pays 
Le travail sera donc de longue haleine et fera appelle à beaucoup de sagesse de la part de l’intersyndicale de l'EPST.

Au bout de 45 jours, l’intersyndicale de l’EPST ainsi que la partie gouvernementale devra présenter un document de conclusion et résolution de ces assises.

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire