il y a : il y a une année  (06/01/2020)   Ι   affichage: 1.66K   Ι   Commentaires:0


Les élèves du Sud-Kivu/©Photo Jambo Rdc

Les élèves du Sud-Kivu/©Photo Jambo Rdc


Le comité des élèves des écoles conventionnées et officielles du Sud-Kivu dénoncent le comportement de leurs enseignants dans la manière de dispenser les cours et la multiplicité des grèves intempestives décrétées par leurs syndicats.


Dans une correspondance adressée au Gouverneur de la province, ces élèves alertent sur le fait que la qualité des enseignements dispensés par les instituteurs ne donne aucune assurance sur leur avenir scientifique.

A en croire cette correspondance, plusieurs enseignants brillent par des absences exagérées aux heures des cours, ce qui entraine plusieurs heures creuses et les plus courageux des enseignants n’enseignent pas pendant plus de 25 minutes.

Ces élèves précisent par ailleurs que même les cours qui demandent plus de pratique sont restés théoriques et 80% des enseignants passent plutôt des heures à raconter des histoires aux élèves au lieu d’enseigner.

En ce qui concerne les élèves finalistes, le comité des élèves des écoles conventionnées et officielles du Sud-Kivu indiquent que la préparation de l’examen d’Etat est devenue difficile, ce qui peut entraîner des échecs ou des diplômés sans bagage intellectuel.

Au regard de ce qui précède, les signataires de ce document invite le Gouverneur à s’imprégner personnellement de cette situation et à prendre des mesures qui s’imposent afin que la gratuité de l’enseignement ne soit pas un handicap au développement intellectuel des élèves.

Signalons que ce document a été rendu public le 31 décembre 2019 alors qu’en date du 8 décembre, le même comité s’était réuni pour évaluer l’éducation en province et les mesures de mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement.

©Nakelasi/ ED



Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire