il y a : il y a 8 mois  (09/01/2020)   Ι   affichage: 639   Ι   Commentaires:0


images d'illustration/©photo droits tiers

images d'illustration/©photo droits tiers


Après leur reddition aux FARDC, Les éléments rebelles Nyatura occupent les bâtiments de l’EP Mutuza à Kalehe paralysant ainsi la reprise des cours depuis la rentrée scolaire.


La société civile locale propose la délocalisation de ces éléments pour un centre approprié afin que les élèves de l’Ecole Primaire Mutuza étudient comme d’autres enfants Congolais.
Son président Delphin Birimbi alerte les autorités à différents niveaux par rapport à cette question pour qu’elles prennent des mesures afin que les activités scolaires reprennent dans cette école.

“… les écoliers de l’EP Mutuza Numbi n’ont pas repris les activités scolaires le lundi 6 janvier 2020 parce qu’il y a des éléments Nyatura qui se sont rendus aux forces loyalistes depuis le 4 décembre 2019. Ils sont cantonnés dans cette école en attendant qu’ils soient rapatriés dans un centre où ils pourront bénéficier de la démobilisation. Cette situation handicape les activités scolaires dans cette école. C’est ainsi que nous demandons l’implication personnelle du gouverneur pour que ces éléments Nyatura puissent vider l’EP Mutuza et que les activités scolaires reprennent…” témoigne-t-il.

Delphin Birimbi renseigne aussi que plusieurs habitants de Numbi sont tracassés par ces éléments qui érigent déjà des barrières illégales et collectent des vivres auprès de ces derniers. Ces vivres collectés auprès de la population servent à nourrir ces éléments cantonnés dans cette école, précise le président de la société civile locale. Pour lui, les habitants de Numbi sont fatigués par cette pratique et appellent à la responsabilité des autorités.

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire