il y a : il y a 11 mois  (05/12/2019)   Ι   affichage: 963   Ι   Commentaires:0


Shilo Kalala Kazadi, élève de la 3è année/ ©Photo Nakelasi

Shilo Kalala Kazadi, élève de la 3è année/ ©Photo Nakelasi


A Kinshasa au Complexe scolaire Saint Cyprien de Ngaba, l'élève Shilo Kalala Kazadi a été victime de la brutalité de son enseignant de la 3è année qui lui a sérieusement donné des coups au point d'être ensanglanter avec foulures.


Plusieurs élèves passés par le collège saint Cyprien de Ngaba témoignent la même chose: la brutalité de cet enseignant qui confond punition pédagogique à un concours de boxe sur des élèves dans le cadre des sanctions.

L'incident a eu lieu ce jeudi 5 décembre où pour une sanction disciplinaire, l'enseignent s'est donné le plaisir de frapper des coups au visage de l'élève Shilo Kalala Kazadi. arrivée à la maison, étonnés et énervés par la déformation du visage, les parents décident de dénoncer afin que l'enseignement soit mis hors d'état de nuire.

Alors que les élèves se plaignent chaque année, la direction de cette école ne prend toujours pas des mesures adéquates afin de protéger et mettre à l'abris les élèves de la 3è année de la barbarie de monsieur Delphin Kawele un récidiviste selon plusieurs témoignages.

Tout en dénnoncant ces pratiques brutales, les parents de shilo interpellent les autorités notamment l'inspection de l'enseignement et le Proved afin que justice soit faite et que l'enseignant ne fasse plus la même chose à d'autre au regard de la passivité des autorités scolaires de saint Cyprien.  

Interview au téléphone, les parents de shilo sont claires: "Que l'inspection se saisisse du dossier, pour d'abord des soins appropriés (scanner et autre) et le remplacement de l'enseignant."


©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire