il y a : il y a 2 d'années  (19/09/2022)   Ι   affichage: 1.2K   Ι   Commentaires:0


La vice-Ministre Aminata Namasia et Yves Jeholet, Président de la Fédération Wallonie Bruxelles /©EPST

La vice-Ministre Aminata Namasia et Yves Jeholet, Président de la Fédération Wallonie Bruxelles /©EPST


Un protocole d’accord signé ce lundi 19 septembre 2022 entre Le Ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique avec la Fédération Wallonie Bruxelles pour la formation du corps enseignant, et ce, dans le cadre du programme IFADEM.


Cette formation permettra, selon cette convention, à l’enseignant congolais d’être à la hauteur des attentes du siècle. A en croire Pierre-Yves Jeholet, Président de la Fédération Wallonie Bruxelles, le nouvel exercice allant de 2022 en 2026 concerne particulièrement les provinces de Haut Katanga, Haut Lomami, Lualaba, Tanganyika et Kasaï Oriental.

« L’objectif général est de contribuer à une éducation de qualité pour tous, sur un pied d’égalité, avec des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie», a dit Pierre-Yves Jeholet.

Prenant la parole, la Vice Ministre de l’EPST, Aminata Namasia, a exprimé son Satisfecit quant à cette initiative combien louable.

« Ce projet vient de contribuer sensiblement aux ambitions du pays qui est de construire un système éducatif inclusif et de qualité à même de contribuer efficacement au développement national, à la promotion de la paix et une citoyenneté active», a-t-elle déclaré.

Après leurs interventions, les deux partenaires ont procédé à la signature de la Convention dont le budget indicatif global s’élève à 3.296.00,00 d’euros.


©Nakelasi/ Grand Journal


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire