il y a : il y a 11 mois  (16/06/2020)   Ι   affichage: 1.82K   Ι   Commentaires:0


les élèves de l'école Source de vie à Kinshasa/ ©Photo Source de Vie

les élèves de l'école Source de vie à Kinshasa/ ©Photo Source de Vie


Dans le soucis d’améliorer le capital humain en RDC qui est parmi les plus bas au monde avec un indice de 0,37, le conseil d’administration du Groupe de la Banque mondiale a approuvé un un financement de 800 millions USD.


Cette nouvelle est communiquée au Gouvernement de la République Démocratique du Congo par une correspondance de cette institution de Breton Wood au ministre congolais des Finances, José Sele Yalaghuli.

Selon cette correspondance, le projet appuiera la mise en oeuvre de la politique en matière de la gratuité de l’enseignement primaire du Gouvernement congolais. Les objectifs du développement du projet sont de réduire le fardeau des frais de scolarité sur les plans ménages et d’accroître l’accès à l’enseignement primaire dans les provinces sélectionnées.Parmi les provinces retenues, figurent le Nord-Kivu, Sud-Kivu, Ituri, Lomami, Kasai, Kasai Central, Kasai Oriental, Kwilu, Kinshasa et Kongo Central. Ce financement du Groupe de la Banque mondiale vise notamment à renforcer les systèmes éducatifs de base. « Ceci est crucial pour l’amélioration du capital humain en RDC qui, avec un indice de capital humain de 0,37, est parmi les plus bas au monde », explique-t-on.

Le projet utilise une approche basée sur les résultats avec des indicateurs liés au décaissement. La Banque mondiale soutient qu’une assistance technique complémentaire se concentre sur le renforcement et l’amélioration de la gouvernance des écoles et du secteur dans son ensemble, y compris la gestion des ressources publiques. Le projet établira également des processus pour accroître la sécurité des écoles.


©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire