il y a : il y a 2 mois  (28/02/2021)   Ι   affichage: 266   Ι   Commentaires:0


Images d'illustration/ ©Photo droits tiers

Images d'illustration/ ©Photo droits tiers


La levée de la mesure suspensive des activités scolaires est intervenue depuis lundi 22 février dernier. Ce qui veut dire que les écoles sont opérationnelles.


Nonobstant  la décision des autorités congolaises, bon nombre d'élèves n'ont guère jusqu'à preuve du contraire repris leur chemin de l'école. Cette réalité inquiète des promoteurs des écoles et des responsables des établissements scolaires tant privés que publics de l'état. C'est le cas du promoteur du collège les victorieux, Armeloc Biokele. 

Dans un entretien accordé à la rédaction d'EDUC TV, le promoteur du collège les victorieux situé sur l'avenue  umangi 11, quartier mama yemo dans la commune de Ngaliema, a fait savoir l'engouement autour de la reprise des cours. Pour lui, la reprise des cours s'avère très timide et demande aux parents d'envoyer leurs enfants à l'école. 

Ci-dessous l'entretien :

Q. Comment est l'engouement depuis la rentrée scolaire dans votre école ?
La rentrée a été très timide, l'absence des élèves est très remarquée plus de 60% ne se  présente pas à l'école. Une bonne chose est que tous les enseignants et personnel administratifs sont présents chaque jour sans aucune absence remarquée.

Q. Quelles sont les difficultés que vous rencontrez depuis cette rentrée ?
Nous avons rencontré plusieurs difficultés telles  que :
1. L'absence des élèves
2.les moyens de démarrage c'est-à-dire le transport des administratifs et d'autres enseignants qui viennent de loin
3.les enseignants sont toujours présents mais sont entrain de  chômer parce qu'une grande partie des enfants sont absents.

Q. Au regard de l'absence des élèves, quelles sont vos stratégies mises en place pour faire venir ses enfants qui traînent à la maison ?
Nous avons utilisé une méthode très simple c'est-à-dire l'utilisation des moyens des communications 1. Nous avons envoyé les textos auprès des parents d'élèves afin de nous envoyer le plutôt possible et en appelant d'autres enfin que dès la semaine prochaine  chaque élève soit présent à l'école.

Q. Que prévoyez-vous pour ces élèves qui en registre un grand retard ?
Bon ! je pense que l'école a fait son essentiel en respectant le calendrier réaménagé c'est-à-dire en démarrant les cours dans la date prévue et nous avons demandé aux parents de nous les envoyer pour éviter le retard car célà causerait du tort à leurs enfants.

Q. Votre mot de la fin ?
Merci beaucoup vraiment pour cet entretien et je souhaite aux parents qui gardent encore leurs enfants à la maison de nous les envoyer dès la semaine prochaine pour éviter des retards par rapport au programme national que leurs enfants vont suivre et nous conseillons aux parents de mettre à la disposition de leurs enfants des caches nez et gel hydro alcoolique car chez nous les gestes barrières restent de rigueur pour protéger nos enfants contre cette malade de la covid-19 .

Merci.

©Nakelasi/ EducTV


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire