il y a : il y a 10 mois  (04/12/2020)   Ι   affichage: 1.57K   Ι   Commentaires:0


Image d'illustration/ ©Photo droits tiers

Image d'illustration/ ©Photo droits tiers


Le Secrétaire Général de l’EPST informe les responsables des écoles catholiques le stricte respect des consignes liées à la gratuité de l’enseignement sur toute l’étendue du territoire national et menacent de frapper les récalcitrants.


Selon le Secrétaire Général, Jean-Marie MANGOBE, plusieurs rapports lui sont parvenus évoquant ainsi la demande des frais de motivation aux parents dans certaines écoles catholiques de la place. Une pratique inacceptable et qui ne peut être justifier car la note circulaire du ministre de l’EPST du 07 octobre 2020 relative aux frais de scolarité 2020-2021était très claire.

D’un ton ferme et autoritaire, le secrétaire général instruit la coordination des écoles catholiques à plus vite se conformer aux instructions relatives à l’application de la gratuité de l’enseignement de base pour les chefs d’établissements cités dans le rapport sous peine de s’exposer à des sanctions sévères allant jusqu’à leur limogeage.

Rappelons que depuis la rentrée scolaire 2020-2021, plusieurs écoles catholiques ont décidé, de commun accord avec les parents , de restaurer le système de motivation des parents pour ainsi mieux traiter et encourager les enseignants qui sont les architectes de l’éducation de leurs enfants. Ce qui avait conduit ainsi le Cardinal Ambongo de faire une déclaration choque: 

« Nous, comme église, nous disons que là où les parents s’organisent et s’entendent avec les enseignants pour trouver une solution intermédiaire en attendant que l’Etat joue son rôle nous ne refusons pas. Nous, comme Eglise catholique, nous n’allons pas interdire les parents d’intervenir à l’éducation de leurs enfants si c’est eux-mêmes qui le proposent en dialogue avec les enseignants. Parce que l’essentiel, c’est que nos enfants soient éduqués », avait-il déclaré.

Quoiqu’il en soit, les jours avenirs seront très difficile pour les écoles conventionnées catholiques s’ils n’observent pas les recommandations .

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire