il y a : il y a 2 semaines  (06/09/2019)   Ι   affichage: 355   Ι   Commentaires:0


Elèves manipulant un ordinateur / © Photo droits tiers

Elèves manipulant un ordinateur / © Photo droits tiers


Depuis le 2 septembre, comme annoncé, l’enseignement de base est gratuit sur toute l’étendue du territoire national, une joie immense des parents soulagés mais qui derrière cache des conséquences lourdes.


Alors que les parents jubilent de joie sur l’effectivité de la gratuité de l’enseignement de base tel que promis par le Chef de l’état, il existe aussi les conséquences qui ne peuvent être négligées au regard de leur impact sur la formation des élèves.

après une ronde, la rédaction de Nakelasi vous liste les conséquences ci-après :
- une affluence inattendue des nouveaux inscrits ce qui gonfle les effectifs dans les salles de classe. Les classes qui hier contenaient 40 - 50 élèves se retrouvent avec 80-100 élèves;
- le sureffectif dans les salles des classes réduit au maximum la compréhension des élèves et baisse le suivie des enseignants car l’effectif est doublé ou triplé selon les écoles;
- les écoles privées se vident systématiquement d’élèves au profit des écoles publiques ;
- certaines écoles conventionnées boudent un peu, les cours sont dispensés timidement et les enseignants sont mécontent car leurs avantages sont revus à la baisse;
- il y a un taux élevé d'élèves qui reprennent le chemin de l’école contrairement aux années précédentes .

D’après certains observateurs, la décision prise par le chef de l’état est salutaire pour la nation; ils interpellent le gouvernement à réduire au maximum les conséquences ci-haut citées afin que la gratuité soit plus un salut qu’une bombe à retardement .

© Nakelasi/ ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire