il y a : il y a 2 mois  (24/09/2019)   Ι   affichage: 217   Ι   Commentaires:0


Mgr Fridolin Ambongo

Mgr Fridolin Ambongo


L'archevêque métropolitain de Kinshasa demande au coordonnateur des écoles conventionnées catholiques d'ordonner aux responsables des écoles publiques de mettre en oeuvre la gratuité de l’enseignement de base.


" Le Président de la République a appelé à la gratuité de l’enseignement primaire et personne ne peut s’y opposer. Je  soutiens la gratuité de l’enseignement de base en RDC." a déclaré monseigneur Fridolin Ambongo.

Pour le prélat de l'église catholique romaine, aucun chef d’établissement ne peut demander de l’argent aux élèves.

" Premièrement, la gratuité veut dire que tout enseignant soit payé (plus question des enseignants non mécanisés). Deuxièmement, il faudrait que l’Etat paye au minimum 350 mille de dollars américains des derniers enseignants ( frais d’intervention ponctuelle plus son salaire ), troisièmement, l’Etat doit donner en moyenne 500 mille dollars par école comme frais de fonctionnement. " S'est exprimé le successeur du cardinal Laurent Monsengwo.



© Nakelasi/ Gaëtan Magalano


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire