il y a : il y a 8 mois  (12/03/2020)   Ι   affichage: 919   Ι   Commentaires:0


 -Illustration- Les élèves dans une salle de classe du Collège Boboto / ©Photo droits tiers

-Illustration- Les élèves dans une salle de classe du Collège Boboto / ©Photo droits tiers


Le ministère de l'EPST, en collaboration avec ses partenaires, va lancer la formation des chargés d'orientation des écoles sur la sensibilisation pour la lutte contre la pandémie


A la suite de l'annonce faite ce mardi 10 mars sur l'identification du premier cas cette pandémie sur le territoire congolais, les autorités compétentes ont arrêté certaines mesures en vue de contenir sa propagation.

C'est le cas de l'EPST, qui a pris la mesure de former, avec le concours de ses partenaires, les chargés d'orientation des écoles afin que eux aussi à leur tour puissent sensibiliser les personnels enseignants et élèves sur les nouvelles pratiques à adopter pour faire face à ce virus.

Contacté hier, un chargé d'orientation nous affirme qu'une formation est programmée dans les prochains jours sur le coronavirus afin de vite sensibiliser les écoles qui restent des milieux très fréquentés, avec une forte promiscuité et au quotidien sur les différentes mesures de prévention et protection. C'est serait une catastrophe si jamais le virus atteint le milieu scolaire; d'où la nécessité de la formation.

Les signes courants de cette infection sont les symptômes respiratoires, la fièvre, la toux, l’essoufflement et la dyspnée. Dans les cas plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie, un syndrome respiratoire aigu sévère, une insuffisance rénale et même la mort.

Les recommandations standard pour prévenir la propagation de l’infection comprennent le lavage régulier des mains, le fait de se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on tousse et éternue et une cuisson complète de la viande et des œufs. Il faut éviter les contacts étroits avec toute personne présentant des symptômes de maladie respiratoire tels que la toux et les éternuements.

©Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire