il y a : il y a 2 d'années  (02/02/2019)   Ι   affichage: 711   Ι   Commentaires:0


Les élèves des humanités dans une salle d'examen /© Journal.cd

Les élèves des humanités dans une salle d'examen /© Journal.cd


Le ministère de l’Epsp/Sud-Kivu a adressé jeudi 31 janvier 2019 une mise en garde aux chefs d’établissements publics et privés.


Dans un communiqué publié le même jour, l’autorité de tutelle, le Professeur  Samson JUMAPILI leur interdit formellement de chasser les élèves pendant la période des examens pour motif de non paiement des frais scolaires et de la prime.
La mise en garde de l’autorité de tutelle intervient alors que commence lundi, des examens du premier semestre pour le secondaire, et même pour le primaire. Notons que c’est à la suite des plaintes à répétition des parents auprès des autorités provinciales que cette décision a été prise afin  d’accorder la chance à tous les élèves de participer intégralement aux examens avec tous les autres élèves.
Il est donc demandé aux chefs d’établissement d’observer la présente mesure au risque d’être exposé à des sanctions sévères.

© nakelasi.com


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire