il y a : il y a 2 mois  (11/09/2020)   Ι   affichage: 288   Ι   Commentaires:0


Image d'illustration/ ©Photo droits tiers

Image d'illustration/ ©Photo droits tiers


Sous prétexte d’un viol sur une jeune fille, un militaire donne des coups violent à un élève finaliste des humanités qui succombe par la suite de coups reçus au Camp Kokolo.


DIANGO accompagné de son complice MBWA, tous deux militaires du Camp Kokolo sont tombés sur deux jeunes garçons causant avec une fille au coin de la rue au camp.

Le militaire DIANGO les a arrêté sous prétexte qu’ils tentaient de violer la fille à sa compagne et a commencé à administrer des violents coups aux gars et l’un des garçons Kabangu Tcham’s élève finaliste dans une école de Bumbu a sorti de la mousse blanche après avoir reçu un coup d’un morceau de Chevron du soldat DIANGO témoigne la mère de la victime en pleure.

Après que les deux garçons furent arrêtés dans la nuit de samedi vers le camp des officiers, on ils ont été acheminés dans un cachot où leur tombeurs ont instruit à l’OPJ (officier de police judiciaire) de leur coller d’une infraction de viol.

Incarcéré dans le cachot du Camp avec des coups reçus, La mère de la victime aurait effectué plusieurs démarches pour libérer son fils mais ce dernier avait perdu sa voix et ne pouvait plus parlé suite au coup reçu à la tête.

Le militaire DIANGO ne serait pas à son premier forfait de meurtre révèle la mère de la victime. Le dossier se trouvant à l’auditorat militaire, DIANGO a disparu de toute circulation au Camp, Déclare la mère.

©Nakelasi/ 24pronews


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire