il y a : il y a 12 mois  (19/01/2020)   Ι   affichage: 1.67K   Ι   Commentaires:0


Le Président Felix Tshisekedi/©Photo presse présidentielle

Le Président Felix Tshisekedi/©Photo presse présidentielle


Le Chef de l'Etat avait accordée une interview à radio vatican au cours de laquelle, il a souligné l'irréversibilité du processus de la gratuité et en même temps précisé que cette mesure reste la priorité des priorités.


tout en affichant sa détermination, le Chef de l'Etat déclare: "Désormais, ils ne paient ni les frais scolaires, ni les frais de prise en charge des enseignants".

Un autre avantage de la gratuité, selon le Chef de l’Etat congolais, plus de 2,5 millions d’enfants sont retournés à l’école en 2019 sur toute l’étendue de la RDC.
Seulement, il a carence d’établissements pour accueillir tous les écoliers. Il y a des salles où les élèves surabondent.

« Je pense que l’essentiel est de dispenser les enseignements, l’éducation, parce que nous avons une population en majorité jeune qui a besoin d’être éduquée. C’est elle qui prendre les rênes de notre pays demain. Si elle n’est pas éduquée, avec les enjeux à venir, ça va être dangereux pour notre pays, la région et le continent », a indiqué le chef de l’Etat.

Malgré cette difficulté, le Président de la République tient à poursuivre avec ce programme et relever le défi.

« C’est une priorité des priorités », a souligné Félix Tshisekedi, qui se dit convaincu que la RDC tiendra ce défi.

« Le but est d’aller au-delà du primaire, atteindre le secondaire et le niveau supérieur », a précisé le Chef de l’Etat.


©nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire