il y a : il y a une année  (05/12/2019)   Ι   affichage: 1.73K   Ι   Commentaires:0


Mgr Toussaint Iluku, L’évêque du diocèse de Bokungu-Ikela lors de l'audience ce 5 decembre 2019/ ©Photo EPST

Mgr Toussaint Iluku, L’évêque du diocèse de Bokungu-Ikela lors de l'audience ce 5 decembre 2019/ ©Photo EPST


C'est une mesure salutaire qui a permis à des milliers d’enfants d’intégrer le circuit scolaire déclare Monseigneur Toussaint Iluku à la presse à la sortie d'une audience lui accordée par le Ministre de l'EPST.


L’évêque du diocèse de Bokungu-Ikela dans la province de la Tshuapa est venu réaffirmer au ministre d’Etat en charge de l’Epst son soutien à la vision du Président de la République sur la gratuité de l’enseignement primaire.

Une politique matérialisée par le ministre d’Etat Willy Bakonga et son vice-ministre Didier Budimbu. Mgr Toussaint Iluku a parlé d’une mesure salutaire qui a permis à des milliers d’enfants d’intégrer le circuit scolaire.

Le problème de nouvelles infrastructures scolaires à construire pour accueillir l’afflux de nouveaux élèves et de l’agrément de certaines écoles dans sa juridiction était aussi au menu de ces échanges.

Mgr Toussaint Iluku s’est dit rassuré par les explications du patron de l’Epst Willy Bakonga sur la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement de base principalement la question des frais de fonctionnement des écoles et des enseignants non payés et de nouvelles unités.

Pour le ministre d’Etat, toutes ces préoccupations ont été prises en compte dans le projet du budget 2020 actuellement en discussions au niveau du parlement. Comme toute réforme, le début a toujours été difficile mais le prélat se veut optimiste, la volonté du n°1 de l’Espt a renforcé sa conviction. Mgr Toussaint Iluku, 55 ans, a été ordonné évêque de Bokungu-Ikela le 21 juillet 2019.

Il succède à Mgr Fridolin Ambongo, qui avait été transféré en 2016 dans l’archidiocèse de Mbandaka-Bikoro, puis dans l’archidiocèse de Kinshasa en 2018, avant d’être créé Cardinal en novembre dernier par le Pape François.



© Nakelasi/ED


Télécharger l'Application nakelasi:

---


Commentaire